Lien1 kéfir kombucha Lien4 Lien5 Contact
Kéfir, Kombucha
 Bienvenue chez
jpmutin.com
kombucha
recettes
Lien2
Lien3

Le Kombucha

       

I- QU'EST-CE QUE LE KOMBUCHA ?

Le kombucha est constitué d'un ensemble de bactéries et de cultures de levures spéciales maintenues dans une relation symbiotique. Cet organisme vivant fermente dans le thé sucré pour de- venir la boisson au kombucha. La saveur rafraîchissante donne une sensation de bien-être. La quantité de levure active qu'il contient confère à la boisson kombucha une vie qui continue après décantation dans des bouteilles. Le kombucha est de plus en plus considéré comme une aide lors du traitement de nombreuses affections. Je peux dire que le système de fermentation continue est idéal pour une fabrication domestique du kombucha

 

II- L'ORIGINE DU FONGUS KOMBUCHA

Personne ne peut dire de façon certaine comment et où est apparu le fongus kombucha, mais nous savons qu'il est utilisé depuis, au moins, deux mille ans. Il importe peu de savoir si ce sont les Chinois, les Coréens, les Japonais ou les Russes qui furent les premiers à faire fermenter le fongus. Pour être précis,  ce n'est pas un fongus en tant que tel mais une communauté de bactéries et levures. Une autorité le décrit comme un lichen. L'origine du nom peut provenir du japonais, kombu désignant le thé brun aux algues, et cha l'infusion. La meilleure description est celle du pasteur Weidinger, aussi herboriste, Voici ce qu'il dit.

 « Le thé au kombucha est une ancienne boisson d'Extrême-Orient provenant de la mer: Durant trois ans j'ai été missionnaire sur l'île de Taiwan. Cette région côtière du sud-est, avec son climat subtropical et sa longue saison de végétation, offrait des conditions idéales pour la croissance du thé, qui était cultivé sur de grandes étendues. Cette province est considérée comme le lieu d'origine du thé, en latin thea. Le nom originel donné par l'écrivain chinois Kuo-Po au breuvage extrait de ces feuilles était Tu ou Tschuan. Aujourd'hui il est appelé Chia. Dans la province de Fukien, cependant, il est toujours appelé T'e. Ceci m'a permis de mieux comprendre le mot "thé". K'un-Pu-ch'a, un thé comme du vin...»

« Mes activités missionnaires m'ont aussi amené à voyagerdans les îles de Quemoy et Matsu, situées à proximité de la province de Fukien. J'ai été très impressionné par une boisson que m'ont servie les gens du pays, au goût aigre-doux et très rafraîchissante sous le climat chaud de la région. Etait-ce un vin qui avait le goût d'un thé délicieux, ou un thé inhabituel qui avait le goût d'un vin rare? Une fois ce breuvage bu je me sentis, non seulement sensiblement plus fort après une longue et fatigante marche, mais aussi, de façon étrange, en meilleure santé. Plus spécialement, sous ce climat cela aida grandement mon métabolisme et me rendit plus détendu. Lorsque je demandai ce que c'était, on me répondit: Kun-Pu-ch'a. J'étais surpris: "le thé qui venait de la vie de l'océan" ? Déjà, dans la dynastie Tsin, environ 221 avant J.-C., il était connu et révéré comme un breuvage aux propriétés magiques qui donnait l'immortalité. Le thé reçut plusieurs noms. Un des plus connus fut le "thé des dieux". Ce thé-là était utilisé comme remède contre les gastrites chroniques. Les gens parlent aussi d'un médecin coréen nommé Kom-bu qui, en 414, prescrivit le thé pour soigner les troubles dont souffrait l'empereur du Japon. Le "thé des dieux" alla, viala Corée, de Chine au Japon où on lui donna le nom de "Tsche de Kombu". »

                             ***************

Le kombucha est une ancienne source de nourriture et de guérison originaire d'Asie. Grâce à un intérêt croissant pour les méthodes asiatiques de guérison, le kombucha est parvenu en Europe occidentale via la Russie. Dans ces pays, le kombucha était considéré comme une boisson agréable et salutaire qui contribuait à une alimentation équilibrée. A mesure qu'elle s'acheminait vers le monde occidental, cette potion a souvent montré des capacités miraculeuses. En raison de ses succès dans le traitement des maladies modernes, elle a acquis des noms tels que "fongus magique", "fongus miracle", et "élixir de longue vie". Alors que cette boisson fermentée était un remède populaire en Russie, Tchécoslovaquie, Allemagne et Autriche, elle disparut presque pendant et après la Deuxième Guerre mondiale. Cela était dû au fait que le thé et le sucre manquaient.

Dans les années soixante, le kombucha fut importé en Allemagne et en Autriche depuis l'Europe de l'Est. Dans les années soixante-dix, le niveau de vie s'étant amélioré, il fut de nouveau connu en tant que remède miracle; des tests et des recherches médicales sur ses effets furent conduits, principalement en Allemagne et publiés en langue allemande. Des articles lui furent consacrés dans de nombreux journaux.

Dans les sociétés modernes, abondantes en nourriture stérilisée, homogénéisée et pasteurisée, un adjuvant microbiologique à la digestion tel que le kombucha peut faire des merveilles. De nombreux docteurs et naturopathes recommandent la consommation de kombucha pour tous types de maladies.

Le kombucha, comme de nombreux autres produits de la médecine biologique, ne doit pas être considéré comme une panacée,de telles choses n'existent pas. La santé est un équilibre du corps, des émotions et de l'esprit. En lisant par exemple le compte rendu des succès de fortes doses de vitamines pour soigner certaines maladies, on peut se poser la question du temps que mettront les effets indésirables à se manifester. Sans un équilibre alimentaire naturel il ne peut y avoir de santé. Lorsque l'on soigne une maladie, il ne faut pas seulement traiter les symptômes mais aussi la cause.

C'est une bonne nouvelle que le kombucha soit de plus en plus populaire et reconnu comme un remarquable adjuvant de santé.

                            ***************
Ce merveilleux organisme vivant produit une boisson rafraîchissante, revitalisante et délicieuse, facile à fabriquer à la maison par toute la famille. Le renforcement du système immunitaire figure parmi ses principales qualités, ce qui facilite la guérison de nombreuses maladies. C'est aussi un désintoxicant: il purifie le sang et nettoie les reins. Le kombucha joue également un rôle important dans le renouvellement de la flore intestinale. L'utilisation du kombucha en tant qu'aide à la guérison est pour moi une priorité, en combinaison avec d'autres formes de médecine holistique.

Une maladie grave, comme par exemple le cancer, résulte souvent d'un mode de vie nocif ou de traumatismes non résolus. C'est un parti pris de santé que d'aider le corps à se défendre en lui fournissant des éléments biologiques qui stimule le système immunitaire. L'action curative doit s'exercer sur plusieurs plans, celui de la kombucha permet d'aider à recouvrer un bon métabolisme. 
                            ***************

III- LE KOMBUCHA EN OCCIDENT

Cette boisson atteignit finalement l'Europe viala Mongolie et la Russie. Lorsque mentionné le kombucha dans un article sur les médecines traditionnelles publié en Australie, j'ai reçu d'innombrables lettres de gens originaires des anciennes provinces orientales d'Allemagne et vivant maintenant en Australie. Ils se rappelaient leurs grands-mères tirant une boisson rafraîchissante d'un vaste récipient à la surface duquel flottait une sorte de fongus. D'autres se souvenaient que la recette avait été transmise par des ouvriers polonais venant de l'est. Durant la Première Guerre mondiale, le thé au fongus disparut en raison du manque de sucre.

De plus amples renseignements sur l'existence du fongus magique recommencent cependant à se faire jour dans les années vingt, lorsque des scientifiques s'intéressèrent à ses propriétés. Leurs études furent suspendues par le début de la Seconde Guerre mondiale. Le kombucha ne redevint réellement populaire que dans les années soixante et soixante-dix, probablement en tant qu'antidote à de mauvaises habitudes alimentaires. Les médias occidentaux s'emparèrent du sujet.

On signala à Kargasok, en Russie, des personnes qui avaient atteint un âge avancé. Ceci semblait lié à la consommation de kombucha, ce qui explique pourquoi il est aussi connu sous le nom de "thé de Kargasok". Selon certaines sources, une femme de quatre-vingts ans aurait donné naissance à un bébé en bonne santé dont le père était un homme de cent trente ans!

Les études les plus connues viennent de l'université d'Omsk, en Russie, et, en Occident, du docteur Rudolf Sklenar. Le docteur Sklenar, dont les recherches sont souvent citées dans la presse, vient d'Allemagne de l'Est où, parmi les gens de condition modeste, le kombucha est en usage depuis le tournant du siècle. Il a étudié la médecine à Prague et son premier contact avec le fongus kombucha eut lieu dans un monastère. Il travailla avec cette culture durant la Seconde Guerre mondiale et réalisa son travail scientifique sur le kombucha. Dans les années soixante il publia ses recherches dans la presse médicale et à grand public, ce qui amena une plus grande prise de conscience des propriétés curatives et revigorantes.

IV- LE KOMBUCHA: REALITE OU FICTION?

Des informations concernant des guérisons sont souvent généralisées et divulguées sans avoir été préalablement étudiées comme il se doit. En ce qui concerne les plantes médicinales, par exemple, on pense généralement qu'elles ne peuvent que guérir  sans produire d'effets indésirables. En fait, ce qui est un remède pour certains peut s'avérer être tout le contraire pour d'autres.  

                           ***************

La boisson Komboucha est le bouillon de culture du Champignon Kombucha. 

                           ***************

Je vous conseille vivement de vous procurer le livre: Kombucha champignon Miraculeux de Harald W. Tietze, éditions AMRITA

 

V- LES NOMBREUSES   APPELLATIONS  DU  KOMBUCHA

Il existe de nombreuses appellations pour le fongus kombucha et pour la boisson qui en est extraite. Il est intéressant de noter que beaucoup de ces appellations intègrent le mot "fongus", bien que ce n'en soit pas vraiment un. Appelons-le "fongus kombucha" par commodité, sans considérer cette appellation comme une description botanique. D'autres noms couramment utilisés vont de "fongus-algue" à "fongus magique".

Dans de nombreuses langues des noms tels que "fleur de Russie", "gelée de Russie", "fongus de Russie", "fongus du Japon", "éponge du Japon", "mère russe" et "fongus de vin indien" rendent compte de son héritage. "Fongus merveilleux", "fongus magique", "fongus héroïque", "fongus de longue vie" et "gelée de goutte" sont aussi des noms que l'on retrouve dans diverses langues.

grib, Cajnyj kvas, Cembuya orientalis, Chamboucho, Champagne de vie, Champignon japonais, Champignon chinois, Champignon miracle, Champignon de la charité, Champignon

Champignon miracle, Champignon de la charité, Champignon  de longue vie, Ch ina-p ilz, Chinesischer Teepilz, Combouchan, Combucha, Combuchaschwamm, , Combuchatee, Conbucha, Devine Che, Elixir de longue vie; Fongojapon, Fungus japonicus, Fungus tea, Funko Cinese,Ganoderma japonicum gichtqualle, Gift of life, Godly tsche, Gout fungus, Grib, Haipao, Heldenpilz, Hero fungus, Hongo, Reishi, etc...

        VI- "LE THE DE KARGASOK"

Il y a environ soixante ans, une Japonaise visitait

la région de Kargasok en Russie, et fut surprise de trouver autant de per sonnes de plus de cent ans en bonne santé. Elle rencontra un homme de cent trente ans qui avait épousé une femme de plus de quatre-vingts ans toujours apte à avoir des enfants. La Japonaise était fascinée et tenta d'obtenir le secret de cette femme octogénaire qui avait à peine une ride. Elle découvrit que, dans tous les foyers, jeunes et vieux consommaient environ un demi-litre de thé au kombucha tous les jours. Pour faire ce thé, la Japonaise reçut un fongus de levure spéciale et des instructions pour pou voir l'utiliser: Elle emmena le fongus avec elle au Japon où elle commença à le multiplier: Ses amis furent invités à boire ce thé et elle leur donna aussi le fongus avec des instructions d'utilisation. Ils le transmirent à leur tour à leurs amis. Après avoir consommé le thé pendant un certain temps, ces personnes commencèrent à parler de ses effets bénéfiques:

- Un homme dont la tension était 21/12 la ramena à 14/8.

- Une jeune fille à qui on avait diagnostiqué un zona fut guéri.

A Kargasok, le cancer et l'hypertension sont inconnus. Au Japon, peu de temps après que ce thé fût devenu le sujet d'émissions de radio et de ru plus d'un million de Japonais en consommaient. Puis le thé se répandit jusqu'à Taiwan, Hong-Kong, et il parcourt maintenant le monde entier  passant d'un ami à un autre en gage d'affection et d'amour: Ce thé s'avéra être un remède miraculeux pour de nombreuses affections. Des chercheurs ont découvert que le fongus était constitué de trois éléments fondamentaux sans lesquels le corps ne peut fonctionner: Le docteur Pan Pen, du Japon, dresse une liste encourageante des effets de cette culture.
Ce thé:

- de toute évidence, allonge l'espérance de vie,

- est une remède contre la varicelle et le zona,la formation des rides, "

- diminue les chances de contracter un cancer

 - prévient les troubles de la ménopause,

- restaure l'acuité visuelle,

- raffermit les muscles des jambes,

 - soigne l'arthrite,

- renforce les capacités sexuelles,

- traite la transpiration des pieds, la constipation, les douleurs articulaires et dorsales,

- soigne les abcès,

- soigne l'obstruction des artères et les diabètes,

- renforce les reins,

- soigne la cataracte et les maladies cardiaques,

- restaure l'appétit et guérit des troubles du sommeil,
- diminue les risques de calculs biliaires et de maladies du foie,
- réduit l'obésité et arrête les diarrhées,

- aide les cheveux gris à retrouver leur couleur et combat la calvitie.

                             ***************

  Cette liste peut paraître naïve ou surévaluée, il n'y a pas d'informations sur les types de thés utilisés, et on ne sait pas si c'est le thé fermenté ou le fongus qui a été utilisé. On ne peut donc pas généraliser: Un individu aura pu être aidé, et un autre non. Il est prouvé que le kombucha aide à prévenir la calvitie; quant à empêcher les cheveux de devenir gris .
Est-ce que le kombucha peut être considéré comme un moyen de guérison miraculeux? Est-ce un remède contre le cancer?   
La recherche le déterminera sans aucun doute dans l'avenir .

                            ***************

 (autres sources)
....... Le kombucha, champignon de longue vie est originaire de Chine. Cultivé dans du thé noir ou vert, sucré. A l'instar d'une mère de vinaigre, il se reproduit en se dédoublant. Consommée régulièrement, la boisson est efficace pour aider à rééquilibrer l'organisme et recouvrer la santé.

Dans les années 50, le "hongo" était à la mode et des milliers de personnes cultivèrent ce champignon tantôt chinois, tantôt japonais qui passait pour être un remède-miracle capable de venir à bout de quantités de problèmes de santé et de maladies chroniques de l'époque.

Depuis des âges, la médecine populaire des pays orientaux emploie un remède connu, en Russie et en Chine, sous le nom de champignon de longue vie. Dune façon plus prosaïque, on pourrait l'appeler champignon à thé, ce qui donne une idée de la préparation de la boisson.

En Chine, le champignon à thé kombucha est consommé depuis le 2ème siècle avant Jésus-Christ, soit depuis 2200 ans, dans le but d'obtenir l'immortalité. Ronald Reagan semble par sa consommation tenu en échec son cancer. Les oeuvres d'Alexandre Soljenitsyne, la Main Droite, le Pavillon des cancéreux, et son autobiographie, sont des témoignages tout aussi intéressants : Il décrit comment, étant au Goulag, atteint d'un cancer à l'estomac accompagné de métastases nombreuses au poumon et au foie, il fut totalement guéri d'une situation déclarée irrémédiable, par un champignon qui se développe sur le thé. Il raconte dans le pavillon des cancéreux comment le personnel cancérologue dune clinique moscovite, après avoir constaté l'amélioration de son état, était prêt à tout donner pour obtenir le champignon.

                            ***************

Le champignon à thé kombucha est un ensemble symbiotique de bactéries et de levures. Originaire de l'Asie de l'Est, il est apparu en Allemagne via la Russie au début du XX ème siècle. Il a l'allure d'une membrane gélatineuse durcie en forme de disque ; il vit dans une solution nutritive de thé et de sucre dans laquelle il se multiplie. La colonie macroscopique est une symbiose, une communauté d'êtres vivants satisfaisant leurs besoins réciproques par leur association. Les levures fournissent aux bactéries des substances vitales, fermentant par exemple le sucre en alcool. Quant aux bactéries, elles vont transformer l'alcool produit par les levures en acides (lactique, acétique, glucoronique) et autres sous-produits organiques. Ce faisant, elles modifient en l'acidifiant la solution de thé, et cela empêche les bactéries de la pourriture et autres moisissures de se développer. Les seuls qui peuvent survivre sont les microorganismes acido-tolérants du champignon, qui sont habitués à vivre dans un tel environnement. La symbiose réside à l'intérieur d'un solide en cellulose pure élaboré par certaines bactéries, qui est le champignon lui-même.

                            **************

Au-delà de son intérêt gustatif, on peut lire bien des comptes-rendus de son utilisation efficace comme remède contre différents maux, de l'indisposition passagère à la maladie grave. La force du kombucha, se retrouve contre presque toutes les maladies. 
Il agit :
Comme diurétique contre les odèmes, en particulier contre l'artériosclérose, la goutte, la paresse intestinale, les calculs. Comme boisson rafraîchissante ou, si on le laisse vieillir, comme vinaigre de table. C'est précisément cette utilisation contre presque toutes les maladies d'après la tradition, la foi, la recommandation, ou l'expérience, qui fait objecter les partisans de la médecine scientifico-allopathique. Pourtant, il existe de nombreux travaux scientifiques sur le kombucha, qui décrivent son efficacité thérapeutique basée sur les acides et sur les vitamines des groupes B et C. Comme cela a été prouvé en particulier par des chercheurs russes, beaucoup de ses composants ont des propriétés antibiotiques et détoxifiantes, et ils jouent des rôles décisifs dans les processus biochimiques du corps. Par leurs propriétés métaboliques positives, ils peuvent rétablir des conditions normales et saines dans les membranes des cellules, permettant un bien-être général et un renforcement de l'immunité naturelle, et ce SANS EFFET SECONDAIRE.

Sans aucun doute, les levures, les bactéries, et les macromolécules organiques régénèrent la flore intestinale, ce qui est une condition préalable au renforcement du système immunitaire.
Quand le système fonctionnement bien, la capacité d'auto guérison permet de faire face à la grande majorité des agressions. Ainsi, le kombucha permet de lutter avec succès contre les maladies dues à un défaut ou à une faiblesse du métabolisme.

                            

                      VII- CONCLUSION:
Le Kombucha n'est pas plus une recette miracle, que les autres méthodes traditionnelles, par contre,  elle est un moyen comme un autre  pour aider un corps souffrant à guérir. Il ne remplacera pas une remise en cause du mode de vie, ni la recherche des causes profondes, tant psychiques, émotionnelles, nutritionnelles, thérapeutique qui on fait que ce corps en parfait état à la naissance s'est mis à exprimer la souffrance de l'être.

 

d'après: kombucha le champignon miraculeux et autres sources glanées de ci de là sur internet

Vous trouverez aussi le livre de:

        Günther W. Frank
     
 http://www.kombu.de/commande.htm

JPM © reserve 2004-2005